461210273

Internet et les jeunes

Séparation vie réelle et monde virtuel. Nous nous demandons souvent : Sont-ils préjudiciable pour nos enfants ? Le monde virtuel est devenu une partie intégrante de notre vie quotidienne. Care.com a voulu rassembler des conseils pour une utilisation équilibrée des médias pour votre enfant.

Chaque fois qu’un nouveau média apparaît dans notre vie quotidienne, la question se pose: Mon enfant peut-il utiliser cette plateforme? Est-ce suffisamment sécurisé ? La nounou va-t-elle le forcer et éteindre l’ordinateur pendant l’après-midi ? Comment un enfant peut-il être séparer ce qui se passe à la télévision ou sur Internet de ce qui ce passe dans notre « vraie » vie? Internet et les jeunes: quels dangers?
 
Aujourd’hui, le débat est plus qu’ouvert concernant l’utilisation des appareils numériques dans les écoles. Le monde virtuel est devenu partie intégrante de notre vie quotidienne, et nos enfants sont nés dans cette aire. Les écrans et les enfants ne font plus qu’un? Care.com réuni quelques astuces pour que votre enfant utilise les médias de la meilleure façon possible.

1. Respectez les limites d’âge

Si la limite d’âge d’un jeu vidéo est de 15 ans, on peut penser qu’il y a une raison valable derrière cela. Les enfants plus jeunes qui seraient en contact avec ce type de contenu pourrait voir des scènes obscènes, violentes, traumatisantes, qui ne leurs seraient pas adaptées. Ils ne sont pas en mesure d’assimiler un contenu comme nous le faisons. Un enfant de 10 ans n’a certainement pas la même pensée critique qu’un jeune de 15 ans, vous ne pensez pas?
Si vous pensez que votre enfant est plus sensible que ses pairs, utilisez votre jugement et ne lui acheter pas de jeux violents, même s’il est au dessus de la limite d’âge.

2. L’utilisation d’Internet et les jeunes

Créer des règles strictes concernant l’utilisation d’Internet peut être bénéfique si vous les mettez en place dès le début. C’est toujours plus simple d’accepter une règle qui a toujours été là. Avec les plus jeunes, vous pouvez également utiliser l’avantage de l’aspect technique de blocage des services pour empêcher les enfants d’avoir accès aux sites interdits ou nuisibles. Cependant, la chose la plus importante est de parler ouvertement à vos enfants et de leur expliquer pourquoi ces pages ne sont pas adaptées pour lui.
 
Soyez intéressé par les services et les pages Web utilisés par votre enfant. Cela vous aidera à réagir si des changements de comportement apparaissent: si votre enfant tente de s’identifier à des images de célébrités hollywoodiennes super photoshoppées, cela serait une bonne idée d’engager le dialogue avec lui et de comprendre son avis, et ce qu’il pense tout simplement.
Une interdiction pure et dure ne vous conduira pas bien loin, et si vous souhaitez interdire quelque chose, il est toujours préférable d’en expliquer les raisons.
 
Il est également bon, de temps en temps, de demander à son enfant comment il appréhende les réseaux sociaux. L’enfant doit comprendre que ce que les gens publient et partagent sont des contenus bien choisis et qu’ils ne reflètent qu’une petit partie de la réalité. La réalité est toujours beaucoup plus que cela.

3. Essayez de comprendre l’enfant

Comme nous l’avons dit, les enfants et les jeunes peuvent rapidement être »accros » aux médias. Ils sont nés dedans: les écrans et les enfants s’entendent en effet trèèèès bien. Les réseaux sociaux sont souvent, quant à eux, la base de l’interaction sociale et aide l’enfant à se sentir proche de ses amis… Si vous décidez soudainement de changer les habitudes de son utilisation des média, faites attention, car votre enfant risque d’être très en colère. Prenez le temps de lui expliquer, et pousser le à aller jouer avec ses amis, pour que l’interaction sociale ne soit pas seulement virtuelle.
 
Vous ne pouvez pas comprendre comment votre enfant peut jouer à des jeux violents ? Sachez que pour la majorité des cas, les jeunes sont capables de faire la distinction entre la réalité et les jeux violents. Il ya pas de lien démontré entre les jeux violents et les comportements violents. Gardez à l’esprit que les jeux vidéo sont un passe-temps comme un autre.
 
Nos jeunes vivent dans ce monde virtuel et le connaissent mieux que nous. Régulez leurs activités mais tentez également de les comprendre.
 
 



Commenter cet article.