tarif baby-sitting

Tarif baby-sitting : combien payer la nounou ?

De manière générale, le choix du tarif baby-sitting est déterminé suite à un accord entre les parents et la baby-sitter. Pour ce qui est du tarif horaire (baby-sitting à la journée), il se situe en moyenne entre 7 et 11 euros.

Prix baby-sitting : quels sont les éléments à prendre en considération

Pour savoir combien payer une baby-sitter, nous avons regroupé pour vous plusieurs critères à prendre en compte :
 
– Le tarif baby-sitting est différent selon que ce soit exceptionnel ou régulier
– Le prix baby-sitting est plus élevé en soirée
– Combien d’enfants souhaitez-vous faire garder par la nounou ?
– Habitez-vous dans une zone éloignée, difficilement accessible par les transports en communs ? Le tarif baby-sitting augmente donc en conséquence
– La baby-sitter est-elle expérimentée (débutante ou professionnelle) ? A-t-elle des qualifications particulières ? Ceci augmente le tarif horaire (baby-sitting, garde d’enfant, etc.)
 
De même, il s’agit de différencier les missions de la baby-sitter lors de la garde. Par exemple si la baby-sitter arrive après le coucher des enfants, ce ne sera pas la même chose qu’une baby-sitter qui doit se charger de faire jouer les enfants, les faire manger, les doucher puis les endormir. Une garde effective sera donc mieux payée qu’un babysitting de présence simple (quand les enfants sont déjà au lit). La plupart du temps, les heures de simple « présence responsable » sont rémunérées à deux tiers d’une heure de baby-sitting « actif ». Il en est de même si le baby-sitting se fait en soirée ou non, dans ce dernier cas le tarif du baby-sitting sera influencé.

Tarif baby-sitting et tarif horaire baby-sitting : la baby-sitter doit-elle être déclarée ?

Officiellement, oui, le baby-sitting doit être déclaré. Cela se fait très simplement et notamment grâce au chèque emploi service ou CESU. Les formalités administratives pour payer la baby-sitter sont peu nombreuses et l’atout principal du CESU est qu’il vous procure une assurance en cas d’accident de votre baby-sitter. Vous déclarez à l’URSSAF et en plus, avec le chèque emploi service pour le baby-sitting, vous avez une réduction de votre crédit d’impôt, ce qui finalement réduit le prix (baby-sitting étant une activité de service à la personne). Le CESU vous dispense également de remplir un bulletin de salaire ou un contrat de travail.
 
Pour la baby-sitter, le chèque emploi service lui permet de cotiser aux caisses obligatoires et évidemment d’avoir un travail déclaré. Quand vous déclarez le baby-sitting, notez que celui-ci doit impérativement avoir lieu au domicile des parents (recruteur).
La plupart du temps, le baby-sitting est non déclaré. C’est une forme de travail « au noir » tolérée par l’Etat. Mais sachez que le fait de ne pas déclarer signifie qu’il n’y a aucune assurance en cas d’accident. À vous de choisir et de déterminer le tarif (baby-sitting actif ou de présence) !
Pour plus d’informations sur le CESU, allez sur la page internet du gouvernement dédiée au chèque emploi service.
 
 
Retrouvez toutes nos offres de baby-sitting sur fr.care.com et déterminez le tarif horaire (babysitting / garde d’enfants).
Calculez le tarif baby-sitting conseillé par Care.com avec vos propres critères.

Article-Banners-FR_CC



Commenter cet article.