fête_des_meres

Fête des mères dans le monde : 10 traditions

Bonne Fête des Mères, happy mother’s day, feliz dia de las madres, Furaha ya mama siku…peu importe la façon de le dire, le message est le même : bonne fête des mères, maman. On vous aime les mamans ! Vous êtes le cœur de nos familles et nous vous en sommes reconnaissants.

On célèbre la fête des mères dans beaucoup de pays, mais à des dates et de manières différentes. Vous vous demandez ce que vous pourriez faire de différent pour la prochaine fête des mères ? Voici comment cette fête est célébrée dans 10 pays :

    1. La fête des mères au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, la fête des mères est célébrée le quatrième dimanche de Carême et est appelée « Mothering Sunday », c’est-à-dire la journée à l’honneur des mamans. Au Moyen-âge, les familles pauvres envoyaient souvent leurs enfants travailler comme domestiques ou apprentis dans les familles riches. Leur rare journée de congé était traditionnellement accordée pendant le temps du Carême afin qu’ils puissent adorer la Vierge Marie et rentrer chez eux, aller à l’église et rendre visite à leurs familles. Les enfants cueillaient des fleurs qu’ils offraient à leurs mères et préparaient des gâteaux spéciaux appelés « Mothering cakes » ou « Simnel cakes » (ce jour de fête était considéré comme un dimanche spécial parce que les règles strictes de la longue période de jeûne étaient mises de côté). Aujourd’hui, la fête des mères au Royaume-Uni est célébrée de la même manière que dans la plupart des pays occidentaux, avec des fleurs, des cartes, des cadeaux et un repas en famille.

    1. Brésil

Le Brésil commémore cette journée le second dimanche de mai. Les enfants présentent des spectacles et les familles vont ensemble à l’église. Souvent, la journée se termine par un grand barbecue où toutes les générations se prêtent au jeu.

    1. Allemagne

La fête des mères a lieu le deuxième dimanche de Mai (sauf si ce jour correspond à la Pentecôte, dans ce cas, elle a lieu le premier dimanche du mois). En Allemagne, offrir une carte pour la fête des mères est très populaire. Au cours de la seconde guerre mondiale, la fête des mères avait pris une signification politique et était devenu le jour de reconnaissance envers les femmes qui faisaient des enfants pour la patrie. Des médailles en or, en argent ou en bronze étaient remises selon le nombre d’enfants du foyer. Après la guerre, ce jour a pris une tournure plus douce, au cours duquel on offre des cadeaux, des cartes et des fleurs et l’on partage un repas en famille.

    1. Japon

La fête des mères est célébrée le deuxième dimanche de mai et est symbolisée par de jolis œillets qui représentent la force et la douceur des mères qui sont particulièrement vénérées dans la culture japonaise. Comme dans la plupart des autres pays, la fête des mères est une journée de détente pour les mamans. Les enfants aident dans les tâches ménagères, dans la préparation d’un repas spécial pour la famille et donnent à leur mère des œillets rouges ou des roses ainsi que des cartes.

    1. Australie

Il est également commun d’offrir à sa maman des œillets ou d’autres fleurs en Australie, où la Fête des Mères est célébrée le second dimanche de Mai. On choisit aussi très souvent des chrysanthèmes à la place des œillets. Les tantes et les grands-mères reçoivent également des cadeaux.

    1. Pérou

La fête des mères y est célébrée le deuxième dimanche de mai avec des cadeaux, des chocolats et un repas de famille. Au Pérou, les enfants donnent souvent à leurs mamans des cadeaux faits main qui en retour leur offrent aussi des cadeaux.

    1. France

La fête a lieu fin mai ou début juin, selon le jour de Pentecôte. Ce n’était pas une journée officielle jusqu’en 1950, même si Napoléon l’avait déjà déclaré jour férié auparavant. Ce jour-là, les mamans se détendent et s’appuient sur leurs enfants qui doivent les aider à effectuer les tâches qu’elles effectuent habituellement. Les enfants leur offrent des cadeaux et parfois leur récitent des poèmes, écrits par leur soin. Cette agréable et relaxante journée s’achève généralement par un grand repas de fête.

    1. Ethiopie

La fête des mères est célébrée à la fin de la saison pluvieuse d’automne, dans le cadre du festival « Antrosht » qui dure trois jours et est dédiée aux mamans. Lorsque le temps s’éclaircit et qu’il ne pleut plus, les membres de la famille viennent à la maison célébrer ce jour en faisant la fête. Les filles apportent traditionnellement des légumes, du beurre, des épices et du fromage, tandis que les fils apportent de la viande de divers types, comme de l’agneau ou du taureau. Ceux-ci seront inclus dans une recette traditionnelle où l’on hache la viande. Tous les membres de la famille dansent et chantent.

    1. Yougoslavie

La Yougoslavie fête également les mères pendant trois jours. Elle a lieu au cours du mois de Décembre et fait partie d’une série de jours fériés incluant notamment la fête des enfants et celles des pères. Ces trois fêtes ont lieu au cours de trois dimanches consécutifs et nécessitent des kilomètres de corde !
Le jour de la fête des enfants, on les attache entre eux et ils doivent promettre de bien se conduire pour être détachés. Le jour de la fête des mères, c’est au tour de la maman d’être ligotée et elle doit rester ainsi tant qu’elle n’a pas donné aux enfants de délicieuses friandises et des petits cadeaux. Enfin, c’est au tour du père. Les papas sont attachés avec une corde jusqu’à ce qu’ils donnent à leurs familles des cadeaux de noël. A ce moment-là, tout le monde passe à table et se régale.

    1. Inde

Parmi les nombreuses traditions culturelles de l’Inde, une version occidentalisée de la Fête des Mères est célébrée le deuxième dimanche de Mai. On y réfléchit sur l’importance des mères dans nos vies et les sacrifices qu’elles ont faits.
De leur côté, les Hindous célèbrent la déesse Durga, ou mère divine, lors d’un festival de 10 jours en Octobre appelé Durga Puja. Durga Puja correspond à la célébration du triomphe du bien sur le mal et est marqué par les cadeaux que l’on donne aux amis et à la famille, par la fête et la célébration en général.
On célèbre la fête des mères de bien des manières mais l’amour qui lie les familles en ce jour est le même dans le monde entier. La fête des mères, peu importe comment ou quand on la célèbre, permet simplement de se rappeler de ce que toutes les mamans font pour leur famille tous les jours et de les honorer pour cela.

 



Commenter cet article.